Le nombre d’embauches va croitre de 1, 2 % en 2015

456 300 entreprises recruteront cette année 1 739 300 personnes. C’est du moins ce qu’elles ont confié à Pôle emploi pour son enquête annuelle des besoins en main-d’œuvre.

Bonne nouvelle pour 2015. Cela devrait mieux se passer qu’en 2014. Selon la dernière enquête Pôle Emploi sur les besoins en main-d’œuvre, 456 300 entreprises embaucheront 1 739 300 personnes.

Ce sont donc 38 700 projets de recrutements supplémentaire par rapport à 2014 (+ 1,2 %), c’est déjà ça. Surtout que 2014 avait été une bonne année (+ 5,4 % par rapport à 2013). L’autre bonne nouvelle c’est que petites, moyennes ou grandes, bref toute les catégories d’entreprises, sont plus demandeuses de main-d’œuvre que l’an dernier. Même si, certes, comme d’habitude depuis le début de la crise, ce sont les entreprises de moins de 50 salariés qui embaucheront le plus. « 3 projets sur 4 proviennent des entreprises de moins de 50 salariés » indique Pôle Emploi. Ensuite, les entreprises recruteuses se situent essentiellement « dans les grandes métropoles, le Sud-est et l’arc Atlantique », ajoute l’étude pour terminer de dresser le portrait des recruteurs de 2015.

Ingénieurs, cadres, responsables informatiques

Ces employeurs chercheront encore beaucoup de saisonniers. 683 400 projets (soit 39,3 % du total des projets de recrutement) portent sur des emplois saisonniers. Et sur ce terrain, ce sont les viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs avec 100 650 projets d’embauches qui seront le plus recherchés.

Mais, il ne faudrait pas s’arrêter là. Car les entreprises recruteront aussi de manière plus durable. Plus de la moitié (57,9 % précisément) des recrutements sont envisagés en contrats durables, soit CDI ou CDD de plus de 6 mois. Et ici ce sont d’une part les emplois dans le secteur des services à la personne mais aussi les emplois qualifiés qui sont recherchés. Ainsi ce sont pas moins de 718 200 projets d’embauche qui concernent les services aux particuliers. On cherche des aides à domicile ou aides ménagères, les animateurs socioculturels, les serveurs de café et de restaurant, les employés de l’hôtellerie.

Côté bac + 2 et plus, 3 métiers se distinguent. En 2015, ce sont 25 710 ingénieurs (+ 4,5 % par rapport à 2014), cadres études et R&D informatique, responsables informatiques qui devraient être embauchés. Les entreprises cherchent aussi 26 208 attachés commerciaux (+ 2 707 embauches par rapport à 2014) et 7 688 techniciens de la banque et gestionnaires de patrimoine (+ 3 377 par rapport à 2014).

Des projets jugés difficiles

Les métiers qualifiés, certes ne sont pas nécessairement ceux qui embaucheront le plus en 2015. Mais ce sont ceux qui donnent le plus de sueurs froides aux recruteurs. Ils anticipent déjà les difficultés qu’ils rencontreront pour trouver ces profils. Ainsi pour les médecins (4 263 projets de recrutement), pour les autres professionnels paramédicaux comme masseurs-kinésithérapeutes ou diététiciens (5 111 projets d’embauche), pour les techniciens en mécanique et travail des métaux (2017 projets) et pour les chefs de chantier (3286 embauches potentielles), la part des projets jugés difficiles oscille entre 58 % et 69 %.

Emploi Pro http://ow.ly/LUwTC