panneau objectif emploiL’agence D.F.I. Intérim & Recrutement souhaite établir avec chacun des candidats, une vraie relation de confiance et de proximité. Ainsi, pour vous permettre de mieux comprendre notre fonctionnement, nous vous proposons de lire les informations ci-dessous.

 

 

 

 

Votre contrat de mission

Lorsque que vous vous engagez à effectuer une mission d’intérim avec notre agence, nous rédigeons votre contrat de mission et vous remettons deux exemplaires, soit par courrier postal, soit directement en agence.

Vous devez signer les deux exemplaires et nous en retourner un dans les 48 heures suivant le début de mission.

Rappel : Votre employeur est( D.FI. Intérim & Recrutement et non l’entreprise utilisatrice dans laquelle vous effectuez votre mission en intérim !

 

Votre contrat de mission précise certains critères obligatoires :

  • Les dates du contrat
  • La qualification du salarié
  • Le motif pour lequel l’Entreprise Utilisatrice a recours à un salarié intérimaire.
  • Le justificatif de la mise à disposition
  • Les caractéristiques du poste de travail
  • La nature des équipements mis à disposition des salariés
  • Les dates de périodes d’essai et de souplesse (pour les contrats à terme précis uniquement). Lors de la période d’essai, les deux parties peuvent renoncer au contrat sans préavis. La période de souplesse est du ressort exclusif de l’E.U.

Ces périodes sont variables selon la durée du contrat.

Légalement, la période d’essai est de :

–       2 jours pour les missions dont la durée est inférieure ou égale à un mois.

–       3 jours pour les missions dont la durée est comprise entre 2 et 3 mois

–       5 jours pour les missions dont la durée est supérieure à 3 mois.

La souplesse est une période inscrite dans votre contrat de mission d’intérim qui permet d’en aménager le terme.

La souplesse est calculée sur la base d’un jour pour cinq jours travaillés.

Elle peut être positive ou négative.

La souplesse négative ne peut dépasser dix jours.

Dans ce dernier cas, le terme de votre contrat est reporté au-delà du terme initialement prévu, mais ne peut dépasser dix-huit mois, souplesse comprise..

Seule l’Entreprise Utilisatrice décide d’utiliser la période de souplesse ou non.

La période de souplesse se calcule sur la durée totale de la mission

Cas particulier : la souplesse est réduite à 2 jours pour les missions inférieures à 10 jours.

  • Les horaires de travail
  • Le lieu de travail
  • Le montant des rémunérations (salaire, primes, indemnités…)
  • Le fait que l’Entreprise Utilisatrice peut embaucher l’intérimaire à la fin de son contrat de mission, sous réserve des interdictions fixées à l’article L.1251-36 du Code du Travail..
  • Le fait que le poste fasse partie des postes à risque, ou non, dans l’Entreprise Utilisatrice
  • les consignes de postes : nature des équipements individuels de protection, installations collectives présentes dans l’entreprise utilisatrice.

 

Vos Relevés d’Heures

Chaque fin de semaine, nous faisons parvenir à l’Entreprise Utilisatrice un Relevé d’Heures. L’entreprise saisie les heures que vous avez effectuées et nous renvoie le relevé d’heures.

En apposant votre signature en bas du Relevé d’Heures, vous validez le nombre d’heures déclaré par l’Entreprise Utilisatrice.

Nous tenons à votre disposition vos Relevés d’Heures hebdomadaires à l’agence.

 

Absence(s)

Au cours de votre mission d’intérim, vous pouvez avoir une absence.

Vous devez impérativement en avertir l’agence (votre Employeur !) avant l’horaire de votre prise de poste habituelle, de manière à ce que nous puissions avertir l’Entreprise Utilisatrice.

A cette fin, vous pouvez nous laisser un message sur notre répondeur, au 04.71.50.10.00.

Remarque : En cas d’absence supérieure à 48 heures, vous devez nous fournir dans les plus brefs délais, un certificat médical ou un justificatif.

 

Visite médicale

Lorsque vous acceptez une mission, vous devez passer une visite médicale ou être en possession d’un certificat d’aptitude médicale valide, au moment de votre prise de poste et au plus tard à la fin de votre période d’essai.

Remarque : Si vous passez votre visite médicale sur votre temps de travail, une heure de VM vous sera payé comme si vous aviez travaillé.

Attention ! Quelle que soit votre dépassement de temps hors de l’Entreprise, seule une heure sera comptabilisée.

 

Accident de travail

PREVENTION et SECURITE sont les mots les plus importants durant votre mission !

Néanmoins, il arrive que vous puissiez vous blesser, lors de votre mission d’intérim, sur votre lieu de travail. Ce fait constitue un accident de travail. Vous devez immédiatement référer de votre accident – si vous le pouvez – à votre responsable dans l’Entreprise Utilisatrice, et, si possible, nous informer au plus vite.

Selon votre état, vous devez passer récupérer à notre agence, la feuille d’accident du travail vous permettant de ne pas avancer l’argent pour les frais engendrés par l’achat des médicaments.

En cas de transport direct vers un centre de soins, nous nous chargeons de faire parvenir au secrétariat de ce dernier, le dit document.

Dans les 48 heures qui suivent votre accident de travail, vous devez nous faire parvenir votre feuille d’accident et d’arrêt de travail.

 

Arrêt de travail

Vous êtes malade.

Votre médecin traitant rédige un arrêt de travail.

Vous devez nous transmettre sous 48 heures votre arrêt dument complété et transmettre auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie dont vous dépendez, les deux premiers volets de votre arrêt.

 

Votre salaire

D.F.I. Intérim & Recrutement étant votre employeur, nous réalisons votre paie tous les mois.

Le paiement s’effectue par virement.

La date maximale de paie, selon la configuration des mois, est le 12 du mois suivant.

Ainsi, pour la paie du mois de septembre, le virement est effectué entre le 1er et le 12 octobre.

Les bulletins de paie sont envoyés par courrier.

 

Votre salaire est fixé, au début de votre contrat, entre vous et nous.

Il est mentionné sur votre contrat de mission. Il peut évoluer au cours de votre mission dans l’Entreprise Utilisatrice.

Vous recevrez alors un avenant à votre contrat de travail, le stipulant.

Lorsque vous travaillez en intérim, s’ajoutent à votre salaire de référence :

–       Les indemnités de congés payés (ICP) qui représentent 10 % du salaire brut perçu  Elles sont toujours dues quelles que soit l’issue de votre contrat de mission.

–       10% d’indemnités fin de mission (IFM). Cette indemnité permet de compenser la précarité de l’emploi. Elle représente 10 % de votre salaire brut total. Elle est versée dans tous les cas sauf :

–       Signature d’un contrat à durée indéterminée (C.D.I.) entre vous et l’entreprise utilisatrice à l’issue de votre contrat.

–       Rupture à votre initiative de votre contrat de mission hors période d’essai ou de souplesse.

–       Faute grave

–       Mission formation

 

Les indemnités de fin de mission sont versées à la fin de votre contrat de mission, sont mentionnées sur votre bulletin de paie, sont imposables et soumises aux charges sociales.

Vous signez un contrat de mission avec D.F.I Intérim & Recrutement pour travailler dans l’entreprise X. Votre mission débute le 02 septembre et s’achève le 14 septembre. Vous percevrez vos indemnités de congés payés et de fin de mission dès la paie de début octobre.

Si l’entreprise X souhaite prolonger votre contrat de mission jusqu’au 05 octobre, vous percevrez vos indemnités sur la paie suivante, c’est-à-dire début novembre.

Vous pouvez également percevoir des indemnités de repas, de transport et des primes de chantier ou d’habillage…selon le système de traitement de l’Entreprise Utilisatrice.

 

 

Jours fériés en intérim

Lorsque vous travaillez en intérim, les jours fériés non travaillés compris dans votre mission sont payés quelle que soit votre ancienneté et ce, dès lors que les salariés permanents de l’Entreprise Utilisatrice bénéficient de leur paiement. Votre rémunération est calculée sur la base des heures que vous effectuez habituellement ce jour-là.

Par exemple, si vous travaillez 7 heures les vendredis, vous percevrez une rémunération égale à 7 heures de travail pour la journée du vendredi 01 novembre 2013 (Toussaint), journée fériée et non travaillée.

Si votre mission se termine la veille du jour férié, vous ne percevez pas de rémunération pour le jour férié.

Toutefois si votre mission se termine le dernier jour travaillé dans l’E.U. avant le jour férié et que vous reprenez une mission dans la même Entreprise dès le premier jour travaillé par les permanents de l’E.U. après le jour férié, le jour férié vous sera payé.

 

Cas particulier, le 1er mai ! 

Le 1er mai est le seul jour férié officiel.

Certains secteurs d’activités font exception, en raison de la nature même de leur activité qui nécessite que le 1er mai soit travaillé. (Hôpitaux, transport, restauration, hôtellerie…)

Dans l’hypothèse où le 1er mai est travaillé, les heures travaillées sont majorées à 100% (sauf pour les heures supplémentaires). Concrètement vous percevrez votre rémunération habituelle et une indemnité égale à votre rémunération.